La résonance des cœurs de Mélane Lor, édité chez Elixyria

La résonance des cœurs de Mélane Lor, édité chez Elixyria

Résumé :

Elya est la toute dernière chanteuse à avoir intégré Arcange, groupe composé de cinq autres musiciens et connu dans le monde entier depuis plus de vingt ans. La jeune femme adore sa nouvelle famille de cœur, mais elle se sent parfois encore un peu à part.

Adrien est roadie sur la tournée européenne du groupe. Depuis huit ans, il voyage avec différents artistes au gré des contrats. Habitué aux gens de passage dans sa vie, il ne connaît pas la signification du verbe « s’attacher ».

Une discussion d’un soir, quelques échanges, une attirance…

Histoire d’une nuit ou histoire de leur vie ?

Cette fille m’attire beaucoup trop depuis notre première rencontre, le jour du départ où elle m’a souri. Jusque-là, j’avais réussi à ne pas l’approcher, mais maintenant que je lui ai parlé, que j’ai goûté à ses lèvres, vais-je arriver à garder mes distances ?

Mon Avis :

Hey ! Aujourd’hui, je viens vous parler de La résonance des cœurs de Mélane Lor, que je remercie pour ce service presse !

Là, enlacés l’un à l’autre, nos cœurs cognent encore fort dans nos poitrines. Les « bam ! bam ! » du sien semblent s’accorder aux « pam ! pam ! » du mien pour résonner, ensemble, à l’unisson.

Elya a rejoint le groupe Arcange il y a 1 an. Elle qui a le chant pour passion vit son rêve, celui de monter sur scène, et qui plus est aux côtés de 5 autres personnes, dans ce groupe qui est connu dans le monde entier depuis une vingtaine d’années et qui ne cesse de se renouveler. Elle essaye de trouver sa place aux côtés de ces personnes qu’elle apprécie beaucoup. Quand elle croise Adrien, l’un des Roadies présents sur leurs tournées, l’envie de le connaître est grande. Quant à lui, accro à son métier, voyageant au fil des tournées de nombreuses stars, il est habitué aux allées et venues des gens dans sa vie, et ne veut pas d’attache. Mais ça, c’était avant qu’il croise le regard de la belle chanteuse, qui pourrait mettre à mal ses convictions sur les relations…

Adrien m’attire, c’est incontestable. Comment voulez-vous ne pas craquer devant un grand brun aux yeux verts, qui respire l’autorité et la masculinité ? Je l’ai surpris plusieurs fois en train de m’observer, mais il a toujours détourné le regard sans même me rendre mes sourires.

La première chose qui m’a frappé dans la plume de Mélane Lor, c’est la douceur qu’elle transmet par ses mots, par son écriture, et par l’ambiance qu’elle donne à son livre. En général, ce genre de romance autour de la musique est souvent sur l’intensité, imprégnée du rythme frénétique d’une vie de star. Mais l’auteure a réussi ici à instaurer une délicatesse incroyable qui donne un côté inattendu et tellement touchant à l’histoire et aux personnages ! On a beau suivre les personnages en pleine tournée de concert et voir leurs vies défiler à cent à l’heure, cela ne semble en rien précipité, et j’ai vraiment adoré l’ambiance que Mélane Lor a réussi à nous transmettre.

Le coup de cœur, j’y crois, mais je crois également que pour avoir un couple solide, il faut aussi apprendre à se connaître, qu’un coup de cœur n’aboutit pas forcément à un mariage et des gosses. Quoi qu’il arrive, on doit se lancer avant de faire des plans sur la comète…

Elya est douce, toute en simplicité, pleine de pudeur et avec un talent fou. Elle n’est pas fan de paillettes et n’est pas du genre à vouloir être sous le feu des médias. Tout ce qu’elle veut, c’est vivre son rêve : chanter, faire entendre sa voix, ressentir toujours plus fort le frisson qui annonce l’entrée en scène ! J’ai adoré cette jeune femme qui se dévoile au fil du récit, qui montre sa passion derrière sa pudeur, sa flamme, son tempérament, sa force intérieure. Elle est juste géniale et on ne peut que l’adorer !

Me mettre sur mon trente et un, dans une tenue qui ne me correspond pas, me semble tellement superficiel et faux. Je ne m’y retrouve pas. Ce que j’aime, c’est chanter, pas me pavaner.

Ensuite, nous avons Adrien. Il adore son métier, mais surtout travailler aux côtés d’Arcange, car il y a une ambiance qu’il aime et le groupe s’entend bien avec le staff. Les relations, très peu pour lui. Il sait qu’avec son métier, c’est compliqué, et qu’une relation à distance a peu de chance de tenir. Mais quand il croise le regard de la nouvelle chanteuse du groupe, Elya, il ne peut nier qu’elle lui plaît. Beaucoup. Si au début il fait tout pour l’éviter, il suffit d’une discussion, et d’un acte imprévu pour que son attirance augmente. J’ai vraiment aimé cet homme, droit, sympathique, qui a un grand respect pour la jeune femme, et on ne peut que fondre devant ses sentiments. J’adore sa force et son caractère, et ses doutes le rendent touchant par moment.

nos prunelles prisonnières les unes des autres. La vue de cette merveilleuse créature mêlée à son chant de sirène sensuelle m’envoûte totalement, au point que j’ai l’impression que ma belle chanteuse m’invite à entrer dans sa bulle. Et naturellement, j’y saute à pieds joints.

Il y a plusieurs personnages secondaires que j’adore, comme la sœur d’Elya, ou les membres du groupe, ou bien encore le copain d’Adrien. Bon, certains — d’accord, un en particulier —  me donne envie de l’étriper, mais je vous laisse le découvrir vous-même !

En conclusion, une romance autour de la musique incroyablement douce qui m’a touché et qui a fait fondre mon cœur. Mélane Lor a une plume superbe, pleine d’émotions, de sentiments, qu’elle nous transmet avec toute la force de ses mots. Je ne peux que vous conseiller de venir découvrir la si belle histoire d’Elya et Adrien, elle ne vous laissera pas indifférente !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s