Bad Trip en AlasKaL de Emma Landas, édité chez Black Ink

Bad Trip en AlasKaL de Emma Landas, édité chez Black Ink

Résumé : 

Si Meghan ne trouve pas l’excursion parfaite, c’est simple, elle est virée de son agence de voyage.

Alaskienne de naissance, elle est certaine que c’est sur ces terres sauvages qu’elle trouvera le Good Trip.

Enfin ça, c’était avant de tomber sur le pire guide d’Alaska qui soit.

Lui, c’est Kal. Kal l’asocial, Kal le glacial, Kal le chacal… 

Le problème, c’est qu’il est aussi : Kal le sculptural, Kal le phénoménal, Kal le sexual… et qu’un ours qui essaie de sourire, bah c’est vachement chou !

Entre eux, c’est explosif, et leurs étincelles ont de quoi nourrir les ragots de la petite ville de Sitka. 

Bref, tout laisse à penser que cette pauvre Meghan a tout pour faire un Bad Trip en AlasKaL.

C’est ici chez moi, et nulle part ailleurs. J’y ai tout ce qu’il me faut pour survivre. Des kilomètres de forêt pour respirer et chasser, le lac à quelques pas pour pêcher, mon avion pour bosser ou me ravitailler, et la solitude pour ne jamais plus aimer.

Mon Avis :

Hey ! Aujourd’hui, je viens vous parler de Bad Trip en AlasKaL de Emma Landas, édité chez Back Ink !

J’ai la démarche aussi gracile qu’un girafon qui vient de naître.

Meghan travaille dans une agence de voyages. Quand son patron lui lance l’ultimatum de trouver l’excursion parfaite ou d’être virée, elle n’a pas le choix et doit donner le meilleur pour trouver LE lieu parfait. Ayant vécu en Alaska toute sa vie, c’est naturellement qu’elle sait y trouver le meilleur. Sauf qu’elle n’avait clairement pas prévu de se retrouver face au pire guide de l’humanité : Kal, aussi glacial qu’incroyablement sexy, asocial, il a pourtant ce truc qui fait grimper la température de la jeune femme ! Dans une petite ville comme Sitka, tout le monde se connaît, et la tension entre eux n’est pas un secret. Reste à savoir si Meghan est prête à affronter la tempête qui vit dans le regard de Kal…

Mis à part celles qui occupent des postes purement administratifs, je suis la seule femme, la seule XX à essayer de s’imposer au milieu d’un amas de XY qui me prennent pour une incompétente. Si je pouvais, je leur ferais bouffer leur chromosome Y, tiens ! Et avant ça, je le mélangerais à toute leur arrogance machiste et je leur enfoncerais profondément dans le…

J’ai découvert la plume d’Emma Landas dans ce livre, et je me demande pourquoi il traîne dans ma PAL et pourquoi je ne l’ai pas lu plus tôt ! C’est un véritable bol d’air frais, d’humour, mais avec une atmosphère intense, pleine de tension, de sentiments, de secrets aussi. Si j’ai énormément ri, j’ai aussi eu le cœur serré, les larmes aux yeux, le ventre noué. C’est un maelström d’émotions que j’ai ressenties, un voyage hors du temps que l’auteure m’a offert dans ce livre, et j’ai tellement, tellement apprécié ce voyage !

Nom d’un mont enneigé ! Le premier mot qui me vient à l’esprit est : Mâââle !!! Outch, mâle qui semble avoir très envie de me décapiter à mains nues.

La première chose que j’ai adorée chez Meghan, c’est clairement son humour ! Elle m’a fait mourir de rire, et qu’est-ce que ça fait du bien ! Elle a un fort caractère, ne se laisse pas marcher dessus, et on ne s’ennuie clairement pas à ses côtés ! Elle a aussi une histoire, une personnalité qui lui est propre et qui a fait que je me suis attaché à elle. J’ai aimé cette jeune femme qui retrouve peu à peu ce qu’elle aime tant : la nature, cette vie en haute montagne, loin de tout qui a bercé son enfance. On la voit évoluer tout le long du livre et je l’ai admiré pour ses prises de décision, pour son courage, sa force, sa détermination. Elle a un cœur en or et je l’ai suivie avec plaisir dans son aventure !

Je pense qu’on peut dire qu’on a brisé la glace là, non ? Quoi, une fois que tout le monde s’est vu cul nul, ça crée du lien, non ? Looool !

Et puis, il y a Kal… si son caractère laisse clairement à désirer, on peut dire que côté apparence, il a de quoi faire saliver ! Mais on comprend vite que derrière sa mauvaise humeur ambiante, son ton glacial et ses regards noirs, se cache en réalité une profonde douleur, une souffrance à laquelle il ne veut pas échapper. Plus on en apprend sur lui et plus on comprend son comportement, et mon cœur s’est brisé pour cet homme qui a tant vécu, tant souffert. Mais si au départ l’arrivée de Meghan semble être la pire chose possible, peu à peu, nier l’attirance qu’il éprouve pour elle devient impossible. Kal m’a touché en plein cœur avec son âme pleine de cicatrices, son mauvais caractère et ses humeurs changeantes. Mais on le voit lui aussi changer, et j’ai adoré et souffert à ses côtés chaque moment !

À chaque particule d’oxygène inspirée, je chasse le spleen qui tente de me dévorer. Je suis si las de n’endurer que la glace et l’obscurité, mais j’ai si peur de ressentir à nouveau la chaleur et la lumière.

Il y a plusieurs personnages secondaires, mais le plus important et celui qui remporte la palme d’or du pote totalement fou qui nous fait rire à tous les coups, c’est clairement Peter ! Mon dieu, je l’ai adoré autant que j’ai eu envie de le frapper parfois !

En conclusion, ce livre m’a fait vivre une superbe aventure en Alaska, Emma Landas m’a fait voyager depuis mon canapé jusqu’à ses montages et forêts reculées, et j’ai ressenti cette liberté qu’éprouvent les personnages. Personnages que j’ai tellement adorés ! Une histoire pleine d’humour, mais avec tellement plus d’émotions violentes que ce à quoi je m’attendais ! Et pourtant, cela reste incroyablement frais, plein de vie et d’espoir, qu’on a nous aussi envie de partir faire un bad trip en AlasKaL !

Une réflexion sur “Bad Trip en AlasKaL de Emma Landas, édité chez Black Ink

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s