Le Destin des coeurs perdus, tome 1 : Les damoiselles de Castel Dark de JC Staignier

Le Destin des coeurs perdus, tome 1 : Les damoiselles de Castel Dark de JC Staignier

Résumé :

Angleterre, 1390.

Par ordre du roi, les trois filles aînées du comte Clayton de Percival se rendent à Hill House pour rencontrer le duc de Templeton. Lorsque les portes du château se referment sur Mary, Jane et Ilyana, elles ignorent que leur destinée vient de basculer.

À Castel Dark, le domaine familial, Aelis, la benjamine au caractère rebelle tente de s’imposer dans une société où les hommes dominent.

Entre l’amour, la passion et la haine, les damoiselles de Castel Dark trouveront-elles le courage d’affronter leur avenir ?

Mon Avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure pour ce service presse.

Dans ce livre, nous suivons la famille du comte de Percival, et particulièrement ses filles. Mary, Jane, Ilyana et Aelis, qui sont très proches les unes des autres. Alors que les trois premières doivent quitter Castel Dark pour rencontrer le duc, la dernière reste. Mais sont-elles préparées à ce que l’avenir leur réserve ? Le destin leur apportera-t-il joie et bonheur, ou haine et tristesse ?

N’ayant pas lu de roman historique depuis un moment, c’est avec plaisir que je me suis plongé dans cette lecture. La plume poétique de l’auteure correspond à merveille avec l’époque du récit, et je suis rentré facilement dans l’histoire.

J’ai beaucoup aimé les personnages, particulièrement Ilyana, a laquelle je me suis attachée rapidement. Elle et douce, honnête et gentille. Toujours prête à aider son prochain, elle déteste l’injustice. Aelis aussi et attachante, bien que totalement différente. Avec son caractère bien trempé et son franc-parler, ont peu dire quelle ne ressemble aucunement a ce qu’on peut attendre d’une fille de bonne famille. Quatre sœurs bien différentes, avec chacune une vision propre de leurs vies rêvées.

J’ai apprécié le comte Clayton, son amour pour ses enfants et son besoin qu’ils se sentent libres d’être eux-mêmes l’ont rendu attachant.

Leurs quotidien et chamboulé quand elles doivent quitter leurs domaines pour partir ont la rencontre du duc de Templeton. Escorté par deux chevaliers, leurs voyages va les amener à faire des rencontres surprenantes, dont le chevalier Emmet Kane. Avec sa carrure impressionnante et ses manières brutales et revêches, j’ai mi un moment a m’attacher a lui, et pourtant, naturellement, j’ai fini par apprécier ce personnage et son caractère bourru. Alors bien sûr, au contact d’une créature aussi douce que Ilyana, rien ne se passe comme il l’avait prévue !

L’évolution des personnages face aux événements et vraiment bien menés, j’ai eu l’impression de plonger avec eux en 1390 ; les descriptions, que cela soit des lieux, des vêtements, ou encore des coutumes de l’époque son vraiment bien décrite, et je félicite l’auteure pour avoir réussi a me faire entrer dans une époque si lointaine. J’ai apprécié la romance même si j’ai été frustré plus d’une fois et eu l’envie de frapper Emmet pour le faire réagir.

Il y a aussi ses personnages qu’on aime détester, et dans ma longue liste, Arthur se place dans mon top ten ! autant dire que si l’ont pouvait torturer les protagonistes des livres que l’ont lis, celui-ci aurait souffert plus que jamais au long de ma lecture !

Pendant que ses sœurs paradent à la cour, Aelis reste au domaine avec ses parents et ses frères. Mais son statut de fille et de benjamine ne lui convient pas. Elle, se qu’elle voudrait, c’est pouvoir apprendre a ce battre, pouvoir s’habiller comme elle le souhaite et jurer autant qu’elle veut, se dont elles ne se privent pas, d’ailleurs, au grand désespoir de sa mère.

Des événements tragiques vont disperser cette famille pourtant unie contre tout. Chacun a leurs façons, ils vont apprendre que la vie peut être belle et horrible à la fois, douce et amère dans certain cas. Plus d’une fois, j’ai pleuré pendant ma lecture, l’auteure nous torture et nous aussi, ont en viens a ce demander ce qui arrivera après.

La fin de se premier tome ma littéralement bouleversée, car je ne m’attendais absolument pas a ce revirement incroyable et stupéfiant, qui ma émue et donné encore plus envie de découvrir la suite de l’histoire.

En résumé, cela a été une lecture très agréable avec une plume fluide et poétique. J’ai aimé Ilyana et Emmet, ris au coté d’Aelis, et pris plaisir a suivre leurs aventures, même si les larmes sont apparues plusieurs fois (certaine ont même coulé) et ce fut un beau voyage dans une autre époque, avec une fin surprenante qui nous pousse a vouloir connaitre la suite pour savoir comment tout ça va se finir.

5 réflexions sur “Le Destin des coeurs perdus, tome 1 : Les damoiselles de Castel Dark de JC Staignier

  1. Coucou. Un grand merci pour cette superbe chronique. Je suis très contente que le roman te plaise et surtout de ton retour bien détaillé. Merci de tout coeur.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s